Arrêter les Maths en 1ère | Bonne ou Mauvaise idée ?

Arrêter les Maths en 1ère | Bonne ou Mauvaise idée ?

Arrêter les maths en 1ère | bonne ou mauvaise idée ?

Vous êtes en seconde et vous hésitez à arrêter les maths en 1ère ? Oui, ce n’est pas une fake news : il n’y a plus de maths dans le tronc commun de la classe de première depuis la réforme du lycée ! Vous avez peut-être sauté de joie quand vous l’avez appris, et décidé d’abandonner les mathématiques, sans y réfléchir plus. Passer le bac sans aucune épreuve de maths est même un réel soulagement pour vous qui n’aimez pas cette discipline ! Pourtant, après réflexion, vous vous demandez quelles conséquences cela peut avoir sur votre scolarité. Alors, maths ou pas maths en première ? Un homme averti en vaut deux ! Je décortique pour vous l’EDS maths afin de vous aider à y voir plus clair. Vous allez pouvoir choisir en toute connaissance de cause. 

Pourquoi arrêter les maths en 1ère? 

Faire des études supérieures sans maths

Les maths vous donnent des sueurs froides depuis l’école élémentaire ? Vos notes d’algèbre en seconde sont catastrophiques ? Rassurez-vous ! Vous pouvez tout à fait faire autrement. Il ne faut pas absolument faire des mathématiques jusqu’en terminale pour réussir sa vie et trouver un métier qui vous passionne. Oui, il existe des filières sans maths ! Voici d’ailleurs une liste non-exhaustive de domaines vers lesquels vous pouvez vous tourner : 

  • des études en langues ;
  • la filière artistique ;
  • le droit et les sciences politiques ;
  • les lettres langues et communication ;
  • certains métiers paramédicaux, comme orthophoniste par exemple.

Comme vous le voyez, vous avez le choix du roi, sans ne plus jamais faire de maths dès la première ! Pour affiner votre choix, rendez-vous sur le site Horizon 21. Vous simulez aisément les options à prendre en fonction de la profession que vous désirez exercer plus tard. Ne vous privez donc pas de faire des essais ! 

Abandonner les maths … Sans se tromper

Il existe cependant un bémol : êtes-vous réellement sûr de votre future profession ? Oui, je sais, lorsque l’on a 16 ans, il est difficile de savoir la branche dans laquelle on a envie de s’orienter.

En revanche, si vous nourrissez en secret l’idée de devenir vétérinaire, médecin ou encore architecte depuis l’âge de 6 ans, allez-vous abandonner votre rêve parce qu’il vous faut passer une épreuve de maths au bac ? Vous baissez les bras un peu vite, vous ne croyez pas ?

Alors, plutôt que de vous baser sur vos compétences en mathématiques, demandez-vous dans quelle branche vous avez envie de réussir demain. Dans le cas où votre orientation est possible sans maths, abstenez-vous de continuer cette discipline en 1ère. 

Néanmoins, si vous n’êtes pas certain de vos choix, ne vous sabotez pas tout de suite sous prétexte que vous n’avez pas les compétences requises en mathématiques, ou que vous n’aimez pas la discipline ! C’est d’ailleurs ce qu’ont décidé 64 % des élèves scolarisés en première en 2019, selon une étude réalisée par le Ministère de l’Éducation nationale. L’EDS maths reste ainsi encore aujourd’hui dans le top 10 des options de première. 

Vous vous cachez sous la table lorsque vous entendez tout cela ? Vous savez au final que ce n’est pas faux. Sortez de votre cachette ! Rien de tel que de savoir à quoi s’attendre avant de décider ou pas d’arrêter les maths en 1ère. Alors, jetez un œil sur le programme maths 1ere 2019 avant de prendre parti.

Le programme de maths en 1ère

Oui, le programme de spécialité maths en première a fait couler beaucoup d’encre ces derniers temps ! Et cela est tout à fait normal : toute nouveauté est critiquée, vous le savez bien. 

Il comprend 5 grandes parties  : 

  • algèbre ; 
  • analyse ;
  •  géométrie ;
  •  probabilités et statistiques ; 
  •  algorithmique et programmation.

L’EDS maths s’inscrit tout à fait dans la continuité du programme de maths en seconde qui, je vous le rappelle, a aussi changé en 2019. En effet, la spécialité maths en 1ère ne fait qu’approfondir les notions mathématiques travaillées au cours de la première année de lycée. Elle laisse aussi une place importante à l’abstraction, la démonstration. 

De ce fait, en choisissant l’enseignement mathématiques en première, vous êtes assuré d’avoir une culture mathématiques très complète à la fin de votre cursus. Vous développez, en prime, des capacités de réflexion indéniables : rigueur, entraînement à la logique et au raisonnement sont les maîtres-mots pour avoir un esprit critique imparable.

La spécialité maths en première dans la réforme du bac 

Quand choisir l’option mathématiques ?

En seconde

Au mois de février, votre professeur principal vous demande de vous positionner sur 4 enseignements de spécialité pour la première. Le proviseur, émet alors des recommandations sur vos souhaits lors du deuxième conseil de classe. 

Vous effectuez ensuite votre choix définitif au troisième trimestre. Ce dernier est enfin validé par l’équipe enseignante lors du dernier conseil de classe.

En première

Vous avez décidé de choisir les maths en seconde année de lycée ? Bienvenue ! Ne vous inquiétez pas pour autant. Vous avez la possibilité d’abandonner cette matière en fin d’année si vous le souhaitez. Le processus d’orientation est le même qu’en seconde. Vous ne conservez cependant que 2 spécialités en terminale. Si vous conservez les maths en terminale, vous pouvez en plus prendre un enseignement optionnel supplémentaire : les  maths expertes. En revanche, les lycéens qui renoncent à l’enseignement de spécialité maths en terminale peuvent s’inscrire à l’option maths complémentaires. Cette dernière est parfaite pour préparer les élèves ayant choisi la SVT, l’histoire, la géographie ou physique chimie à des études supérieures.

Quel est le volume horaire pour les maths au lycée ?

En 1ère, l’enseignement de spécialité mathématiques est de 4 heures hebdomadaires. Il passe cependant à 6 heures en terminale. Enfin, les cours de maths expertes ou maths complémentaires ont, eux, une durée de 3 heures par semaine..

Les épreuves de maths au bac

Vous souhaitez abdiquer face à vos difficultés en maths en fin de première ? Vous avez alors une épreuve commune de contrôle continu de coefficient 5 avant la fin de l’année. En revanche, si vous continuez l’enseignement de spécialité mathématiques en terminale, vous passez votre bac de maths au retour des vacances de printemps. Cette épreuve a un de coefficient 16.

Pour quelles études choisir l’enseignement de spécialité mathématiques en première ?

Si vous me lisez encore, c’est sûrement que vous hésitez encore à arrêter les maths en première. Évidemment, vous ne jouez pas votre vie sur un choix de spécialité ! En revanche, si vous avez déjà une petite idée de l’école supérieure que vous souhaitez intégrer après votre bac, cela peut vous donner des pistes. Alors, faisons le tour des formations pour lesquelles les maths sont indispensables dans votre cursus étudiant

En premier, cela va de soi, l’option mathématiques est essentielle pour poursuivre des études scientifiques :

  • CPGE ;
  • DUT ;
  • BTS ;
  • licences ;
  • les concours de la fonction publique.

Ainsi, il paraît invraisemblable de s’inscrire en médecine si vous n’avez plus de cours de maths depuis la seconde. Vous vous tirez une balle dans le pied tout de suite ! Pour le reste, une formation en mathématiques est aussi conseillée pour de nombreuses autres études post-bac dans : 

  •  le commerce ;
  •  le numérique et informatique ;
  •  les sciences sociales ou économiques ; 
  •  les sciences de l’éducation.

Sachez, encore une fois que sur le site Horizon 21, vous simulez aisément les options à prendre en fonction de la profession que vous désirez exercer. Ne vous privez donc pas de faire des essais ! 

Pourquoi fuir les maths ? Ne serait-il pas plus judicieux de les affronter pour réussir votre scolarité au lycée et faire les études supérieures que vous voulez ? Arrêtez de vous dévaloriser ! Si vous avez l’envie et la motivation, vous avez déjà fait la moitié du travail. Pour le reste, continuez votre lecture. Je vais vous montrer comment vous en sortir haut la main en maths en première. 

Les solutions pour réussir sa première en maths 

Une plateforme de révisions en mathématiques gratuite

Le CNED a mis en place un service numérique gratuit afin d’aider les élèves de première à améliorer leur niveau. Vous révisez en ligne les notions mathématiques. Chaque élève a la possibilité de s’y inscrire et de travailler en autonomie. Votre enseignant peut aussi se servir de l’une de ces 10 séances de travail accessibles sur le net en cours. Des notions importante de votre année de première sont au programme. Vous bénéficiez en plus d’exercices d’application à réaliser en autonomie. Ces 10h de cours de maths gratuites sont le minimum que vous puissiez faire pour progresser.

Une méthode pour réussir son année de première en maths à coup sûr 

Vous craignez de ne pas vous en sortir en choisissant dans votre parcours l’EDS maths ? Vous avez quelques lacunes ? Pourtant, vous pensez désormais qu’arrêter les maths en première serait une erreur ? 

Et si on reprenait ensemble les notions là où vous en êtes ? C’est tout à fait réalisable ! Vous allez augmenter vos notes en maths rapidement. Et non, cela n’a absolument rien d’utopique, croyez-moi ! Vous pouvez tout à fait réussir ! Mieux, vous gagnez un temps incroyable, car je vous livre clé en main l’essentiel des cours de maths de première. Je vous explique comment réussir facilement les exercices de maths de 1ère, et notamment ceux du contrôle continu de fin d’année. Vous n’êtes plus seul devant votre feuille ! Je vous accompagne, en effet, personnellement pas à pas. Je suis là pour vous expliquer tout ce que vous n’avez pas encore compris, au moment où vous en ressentez le besoin. Votre note va s’envoler et bluffer votre professeur de mathématiques ! Et surtout, vous allez pouvoir vous orienter là où vous le souhaitez !

En résumé, avant de décider d’arrêter les maths en première, focalisez-vous sur les études que vous souhaitez faire après le bac. Pour être professeur d’anglais par exemple, vous pouvez y renoncer dès la fin de seconde. Si en revanche, votre ambition est d’être laborantin, géographe ou encore sage-femme, alors réfléchissez… Il serait dommage de vous barrer la route à 16 ans, surtout qu’il existe des formations mathématiques pour réussir au lycée ! Contactez-moi, je peux vous aider !

Agnès Diter

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *