Comment Comprendre les Maths en Terminale ? | 7 étapes

Comment Comprendre les Maths en Terminale ? | 7 étapes

Comment Comprendre les Maths en terminale ? | 7 étapes

Vous êtes élève de terminale et vous avez des difficultés à intégrer les concepts mathématiques au programme ? Vous avez peut-être même capitulé cette année au lycée. Au fond de vous-même, vous pensez que cela ne sert à rien de se battre, car vous ne comprenez décidément rien en mathématiques.

Tant pis ! Vous abandonnez les vecteurs, les fractions, car vous jugez que le raisonnement mathématiques et vous n’êtes plus compatibles ! Néanmoins, cela vous stresse terriblement, et c’est bien normal : vous avez quand même une épreuve de maths à passer au bac ! Laissez-moi vous dire une chose : vous vous trompez sur toute la ligne. Il existe des solutions pour faire des progrès et être fort en maths en terminale. Voici 7 étapes indispensables pour comprendre les maths en terminale et réussir son bac de maths haut la main ! C’est parti !


Étape 1 : Pour comprendre les maths en terminale, arrêter de se dévaloriser

Combien de fois êtes-vous sorti du cours depuis le début de votre terminale en pensant : “ Je suis vraiment nul en maths, je n’ai absolument rien pigé à ce que le prof a raconté !” Cela vous arrive de plus en plus souvent, avouez-le. De là, vous plongez allègrement dans le cercle vicieux qui vous tend les bras : vos notes de maths sont de plus en plus mauvaises. Même si, à la base, vous ne songiez pas à devenir un génie des maths, votre objectif d’obtenir une note correcte au bac s’est estompé, pour laisser place à une peur terrifiante additionnée d’une grosse angoisse sur votre avenir. 

Vous pouvez arrêter tout ça très facilement ! Ce que vous vous dites au fond de vous même est FAUX, car personne n’est nul en maths, qui plus est en terminale. Vous vous êtes simplement créé de belles pensées limitantes qui vous assaillent quotidiennement. En d’autres termes, votre cerveau refuse de comprendre les mathématiques dans cette dernière année de lycée, parce que vous lui assenez qu’il est incapable d’intégrer quelques formules mathématiques que ce soit. 

Vous ne le savez peut-être pas, mais vos émotions sont un des piliers principaux de votre apprentissage. Lorsqu’elles sont négatives, vous apprenez moins bien. Je suis d’ailleurs certaine que vous écoutez et travaillez plus dans les matières où vous réussissez. Non ? C’est normal : vous êtes plus concentré et vous assimilez donc beaucoup mieux. 

La bonne nouvelle, c’est que vous avez le pouvoir de reprendre confiance en vous en maths. Pour cela, il faut seulement que vous décidiez de le faire ! En lisant ce qui suit, vous allez mettre facilement vos pensées négatives au placard !

Étape 2 : positiver pour améliorer sa note de maths en terminale

Vous vous rappelez la dernière fois que vous avez compris quelque chose ? Ce peut être au lycée, mais aussi dans un autre domaine de vie, (une technique dans votre sport favori par exemple). Cherchez dans votre mémoire cet instant magique où vous vous êtes dit :“Ah, j’ai compris !”. Qu’avez-vous ressenti à ce moment là ?

Je vous entends le dire d’ici tellement vous en êtes fier ! Vous avez été submergé par une sensation de bonheur extrême, de victoire sur vous-même. 

C’est désormais ce que vous allez éprouver en maths ! Oui, c’est tout à fait possible ! Vous devez simplement modifier vos pensées. Changez donc le “ Je ne comprends rien en maths. ” en une petite phrase magique comme “Je peux être bon en maths et je vais me le prouver.” ou encore “Je peux comprendre facilement cette notion.”

Répétez-vous ces mots en boucle au fond de vous-même. Votre inconscient va y croire, puisque vous le dites et que c’est vrai ! De là, vous allez vous remettre au travail, qui plus est, sans même vous en apercevoir. Comment s’organiser, me direz-vous ? Je vous donne tout de suite la solution.  

Étape 3 : lister ses connaissances mathématiques

Une fois que vous avez décidé de ne plus vous traiter de nul en maths, faites un état des lieux de vos acquis et de ce qu’il vous reste à assimiler.

Prenez un papier et un crayon et notez dans un tableau vos points forts et vos faiblesses. Allez-y ! Faites-le. Il est capital que vous sachiez les notions qui vous posent problème. Vous verrez, j’en suis sûre, vous avez déjà de solides bases. C’est à partir de là que vous allez pouvoir progresser. Allons-y !

Étape 4 : rester attentif en cours de maths au lycée

Eh oui, il va falloir chasser vos mauvaises habitudes de classe si vous en avez ! Rassurez-vous, il n’est jamais trop tard pour le faire. Alors, arrêtez de consulter discrètement vos messages sur les réseaux sociaux pendant que le prof parle ! Focalisez-vous sur ses explications. Notez consciencieusement votre cours. Votre enseignant a un langage mathématique que vous ne décodez pas ? Ce n’est pas grave, continuez d’écouter. Vous allez peut-être raccrocher les wagons et, si vous ne le faites pas en classe, vous assimilerez le vocabulaire propre à votre leçon de maths par la suite. 

Suivre le cours est capital, car même si vous ne vous en rendez pas compte, vous êtes déjà en train de comprendre votre leçon. Vous vous imprégnez des explications de votre professeur. Il sera plus facile le soir en rentrant chez vous de reprendre vos notes en maths. En revanche, si votre concentration est à zéro en classe et que vous arrivez le soir chez vous sans même connaître le titre du cours, votre démotivation sera telle que vous n’ouvrirez même pas votre cahier ! Pourtant, réviser vos notes le soir favorise grandement votre processus de compréhension et de mémorisation.

Étape 5 : revoir les bases mathématiques de seconde et première

Imaginons que votre enseignant ait commencé à vous parler des inéquations. Motivé et  concentré, vous attaquez votre devoir de maths le soir même. C’est parfait ! Malheureusement, vous êtes bloqué dès le premier calcul, car vous ne savez plus effectuer une factorisation. Oui, pour résoudre une inéquation, vous devez savoir factoriser. Il n’y a pas de honte à avoir si vous avez oublié la méthode ! Il suffit de l’apprendre ! Pour cette raison, je mets en ligne de courtes vidéos sur mon site. Elles reprennent les bases à acquérir. 

Si vous avez fait la liste de ce que vous compreniez pas, vous connaissez désormais vos lacunes. Vous avez des difficultés en trigonométrie ? Avez-vous bien assimilé les cours de seconde et de première ? C’est certain, pour comprendre le chapitre sur les fonctions trigonométriques en terminale, il faut déjà savoir ce que sont un sinus ou un cosinus. Avez-vous acquis le vocabulaire, la méthode pour les calculer ? Reprenez cette notion géométrique, là où vous en êtes. Si vous êtes perdu, demandez à votre prof de maths ou à un camarade de vous réexpliquer. 

Sachez aussi que j’ai créé pour vous une formation en ligne afin de vous remettre en selle en maths. Vous préparez ainsi votre terminale pendant les vacances ou révisez les fondamentaux lorsque votre enseignant de mathématiques débute le cours. Vous avancez pas à pas, tranquillement, de chez vous. Je vous accompagne, bien entendu, dans ce travail. Cerise sur le gâteau, : je rembourse vos parents si vous n’obtenez pas le bac à la fin de l’année !  

Étape 6 : faire des maths tous les jours 

Il ne faut pas se le cacher, vous allez sûrement devoir mettre les bouchées double. Cependant, vous vous êtes fixé un objectif désormais, et cela change tout, car vous savez que vous pouvez l’atteindre. Alors, vous allez progresser, n’en doutez pas !  

Votre cerveau a néanmoins besoin de temps et d’une gymnastique quotidienne pour assimiler les notions mathématiques de terminale. Une fois votre cours appris, vous devez savoir l’appliquer. 

Voici comment vous y prendre pour bien organiser votre travail en terminale dans cette discipline :

  • mettez en avant sur des fiches les points et les formules clé de notions mathématiques à comprendre ;
  • rédigez des fiches méthodes  ;
  • refaites les exercices d’application corrigés que votre enseignant vous a demandé  autant de fois que nécessaire ;
  • comparez vos résultats aux corrigés
  • disséquez les solutions de vos exercices pour bien les comprendre. 

Lorsque vous ne faites plus aucune erreur, c’est que votre cerveau a intégré la notion et que  vous pouvez passer à un autre chapitre.

Ne laissez surtout pas tomber ! Vous y êtes presque ! Cela prend un peu de temps, c’est indéniable. Cependant, le jeu en vaut la chandelle, croyez-moi. Alors ne vous arrêtez pas et si vous vous sentez flancher, répétez votre pensée positive dans votre tête, cela vous aidera. 

Étape 7 : s’entraîner pour le bac de maths 

Il ne faut pas l’oublier : si vous avez pris la décision de comprendre vos cours de maths en terminale, c’est surtout parce que, dans quelques mois, vous devrez réussir votre épreuve du bac. Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de ne pas attendre la dernière ligne droite pour vous entraîner à des sujets de bac en maths. Vous comprendrez aussi, bien mieux, ce que l’on attend de vous à l’examen. Vous vous éviterez ainsi un stress avant le bac. Là encore, votre cerveau, tel un muscle, aura plus de facilité à comprendre ce que vous lui demandez. Alors, travaillez avec des annales à la fin de chaque grand chapitre, de manière régulière. Il y a d’ailleurs beaucoup de chances pour qu’un sujet de bac maths similaire tombe encore ! 

Pour comprendre les maths en terminale, arrêtez donc d’abord de croire que vous n’êtes pas à la hauteur. C’est impossible ! Ancrez-vous une petite phrase positive dans la tête et répétez-la en boucle. Vous allez revivre au lieu d’angoisser ! Vous n’y couperez cependant pas : c’est votre travail qui vous permettra d’assimiler le programme de maths de terminale. Vous avez besoin d’un coup de pouce ? Je peux vous apporter mon aide, comme je le fais déjà avec de nombreux lycéens. Alors, n’hésitez surtout pas à me contacter pour tous renseignements. Je vous répondrai avec grand plaisir !

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *